Libroscope, plus que des logiciels libres, des hommes libres

Navigation

Articles

Brèves

Lettre d'information

Contribuer

Site réalisé sous SPIP. Design par Antoine Pitrou.

Hébergé par Julbox.

Les textes de ce site sont sous licence Art Libre.

Syndiquer ce site

Un discours libre sur le libre

–  20 octobre 2010, par Antoine Pitrou  –

Pourquoi Libroscope a existé, et pourquoi sa démarche doit être continuée d’une manière ou d’une autre, quels que soient les instigateurs.

France.fr : c’est de la faute au logiciel libre

... ou pas
–  18 août 2010, par Julien Tayon  –

Du 14 juillet au 16 août 2010, l’hyper médiatique présidence française a publié la vitrine du pays : un site Web à l’image du cliché de la France à l’étranger : « en grève ».

Dans Challenges, Laurent Calixte publie jeudi 29 juillet 2010 une attaque anti-logiciel libre. Cet article est intéressant ; il nous donne suffisamment d’informations pour que l’on puisse comprendre comment cela a pu arriver.

L’Art qui cache la forêt

–  24 juin 2009, par Julien Tayon  –

HADOPI, DMCA, DRM, tous ces maux numériques n’ont qu’une finalité : protéger les artistes de la contrefaçon et du « vol de propriété intellectuelle ». Mais est-ce que les auteurs dans le domaine de l’Art sont bien les seules victimes ? Et sont-ils ceux qu’il faut plaindre ?

10 mythes sur le logiciel libre

Ce que vous avez toujours voulu savoir sans jamais oser le demander
–  18 avril 2008, par Julien Tayon  –

Vous voulez utiliser du logiciel libre, devenir professionnel dans ce dernier, contribuer, sécuriser vos infrastructures...

Et vous pensez que le logiciel libre est la solution ? Peut-être vous laissez-vous influencer par la mythologie. Une piqûre de rappel de réalité pourrait peut-être aider.

Comment la musique meurt de ne pas être libre.

Démonstration, et application possible d’une musique libre comme le logiciel libre.
–  2 février 2008, par Julien Tayon  –

Je vais parfois dans un pub à côté de chez moi qui passe des concerts. Hier j’y
vais, et je discute avec le tenancier et les musiciens et m’aperçois que la
musique sous droit d’auteur classique [1] empêche simplement tout le monde de
vivre de la musique.

Comment est on arrivé là ? Trop de complexité tue la musique, mais des
solutions sont possibles, à condition de parier sur de la musique vraiment
libre
.

Le Libre, une culture qui ne s’impose pas

–  7 janvier 2008, par Julien Tayon  –

Il m’est arrivé récemment de travailler dans l’urgence à 6 mains sur les mêmes fichiers ce qui est habituellement un enfer ; sauf si on prend le temps d’expliquer à ses comparses l’existence et le fonctionnement d’un logiciel de gestion de versions (un logiciel libre en l’occurrence). Ce qui a suscité l’intérêt de l’un d’eux qui a adopté l’utilisation de ce logiciel.

Et savez-vous quel fut mon plaisir ? Non qu’un logiciel libre soit utilisé, mais d’avoir aidé des gens à se faciliter la vie. J’ai ainsi retrouvé ma motivation première à faire du logiciel libre : être utile aux gens, les libérer.

J’ai laissé parler ma culture, celle du logiciel libre. Et comme toute les cultures, elle ne s’impose pas, elle se partage. Ce que semble avoir oublié une partie de la communauté du Libre.

Logiciel libre 2.0 la nécessité de réformer le libre

Parodie artistique
–  31 août 2007, par Julien Tayon  –

"Ce n’est pas tout de comprendre le logiciel libre, l’informatique et le droit ; le mieux est encore de comprendre notre société, les hommes et femmes qui la composent" dit Jean-Jacques en faisant un clin d’oeil discret vers Nathalie. "Si le logiciel libre avait compris notre société, il serait dominant comme Microsoft l’est aujourd’hui. Ce mouvement du logiciel libre est fantastique et pourtant il reste anecdotique. Il y a besoin d’un renouveau
en vue de le rendre populaire. C’est ce que j’appelle le libre 2.0 !"

plan du site