Accueil Libroscope

Libroscope.

Version 0.3 du 16/12/2001
Licence Art Libre

A la une

Autres articles

plan du site
–  vendredi 1er mars 2002, par Libroscope

Ce document a pour ambition de définir ce qu’est Libroscope. Il est actuellement à l’état d’ébauche.

Libroscope est un magazine qui se matérialise sous la forme d’un site web. Ce site se veut comme un témoin privilégié, une fenêtre ouverte sur le Libre. Il a pour vocation d’apporter, en français, aux différents acteurs économiques et à la Communauté divers témoignages, d’horizons variés, afin de les aider à acquérir une vue synthétique de l’état actuel du marché du Libre et de son évolution. Il doit également permettre l’échange d’expériences de pratiques du Libre dans un contexte professionnel.

Ce site, initialement animé par des professionnels de l’informatique et du Libre, est ouvert à toutes les contributions.

Motivation de Libroscope

Le Libre existe sous cette terminologie depuis la création de la Free Software Foundation par Richard M. Stallman.
Autour de cette fondation, se sont cristallisées plusieurs mouvances, officielles et officieuses, aux motivations de :
- promotion (APRIL, OFSET),
- opposition (les grands éditeurs de logiciels non libres),
- voire divergence (l’Open Source Initiative).

Aujourd’hui le Libre pose beaucoup de questions, auxquelles les réponses sont le plus souvent soustendues par des arguments uniquement dogmatiques et parfois fallacieux, ce qui n’est pas propice à inspirer la confiance de la part de décideurs, qui préfèrent des réponses pragmatiques.
Libroscope a donc pour vocation de se défaire de ces argumentaires, en prenant le parti de se baser sur des retours d’expériences.

Même si Libroscope prend ouvertement le parti des logiciels libres, sa ligne éditoriale sera de ne pas faire de censure sur des échecs éventuels, car de même que les logiciels s’améliorent par la publication de leurs bugs, qui permet leur résolution, les expériences malheureuses de telle ou telle organisation pourront profiter à toutes celles qui en auront eu connaissance, afin de s’écarter de certaines pratiques ou solutions :
- soit néfastes,
- soit immatures,
- soit mal acceptées par les utilisateurs de l’organisation.

Contenu du site.

Le contenu sera proposé sous forme d’articles de plusieurs formes.
Chacun d’entre eux sera soumis aux réactions éventuelles des visiteurs par l’intermédiaire d’un forum public par article.

Présentation d’organisations utilisatrices.

Ce type d’articles ne doit pas être confondu avec un publi-reportage. Ces entreprises doivent être les plus extérieures possibles au monde du Libre, afin de ne pas être taxées de prosélytisme volontaire. Elles doivent présenter des problématiques particulières ou des démarches originales et bien sûr, avoir mis en place ou être à l’étude de solutions (logicielles ou méthodologiques) liées au Libre.

Études de cas.

Elles mettront en avant les avantages ou inconvénients de solutions réellement mises en place dans une organisation. Nous mettrons l’accent sur les gains engendrés par les solutions choisies, les incidences sur l’organisation de l’entreprise.
Les échecs éventuels doivent également être mis en avant, en cherchant à en tirer le maximum de conclusions utiles pour autrui. L’explication du ou des choix et les comparatifs avec des solutions plus classiques seront également bienvenues.
Les aspects techniques ne doivent pas prendre une place trop importante dans l’article.

Études économiques chiffrées.

Des chiffres, des chiffres, des chiffres ! Je veux des chiffres !
Libroscope doit les mettre en avant, les faire connaître auprès des décideurs.
Maintenant, il faut les avoir...

Interviews.

Si possible, de décideurs présentant leur vision du Libre dans leur organisation actuellement et dans l’avenir. Ces interviews sont donc forcément orientées marché du Libre ou gain apporté par telle ou telle solution.

Brèves - News.

Les brève et nouvelles présentées sur Libroscope seront orientées vers l’économie et le marché du Libre. Un recouvrement partiel avec des sites de news sur le Libre, comme LinuxFr est à prévoir.

À qui s’adresse ce site ?

En présentant des approches du libre provenant de diverses organisations, dans des contextes différents les uns des autres, et sans essayer de prendre le parti de promouvoir ces solutions à tout prix, Libroscope se veut une vitrine auprès de tous les acteurs économiques de la sphère informatique, qu’ils aient une expérience du Libre ou non, qu’ils soient prestataires de services, de conseils ou entreprises utilisatrices.
Il s’adresse également, bien entendu, à la communauté du Libre.

Les organisations (telles que des entreprises et des administrations) utilisatrices.

Un système d’information a pour vocation de couvrir les besoins de son organisation en terme de sauvegarde de données, traitements et communication des ces dernières, avec des solutions fiables, interopérables, évolutives et pérennes. Des organisations pourront témoigner à travers leur expérience que le Libre répond à tout ou partie de leurs besoins. Les DSI y trouveront des pistes de solutions actuelles ou à venir pour leurs systèmes d’information, et des interlocuteurs potentiels.

Les sociétés de services et de conseils, les indépendants.

Les spécialistes du logiciel libre pourront présenter leurs solutions, leurs prestations, leurs expériences positives ou non de l’utilisation des logiciels libres dans des contextes hétérogènes.

Des professionnels de l’informatique curieux de cette approche de l’informatique pourront trouver un certain nombre d’éléments d’information leur permettant de s’intéresser à ce domaine pour leurs propres solutions.

La communauté du Libre.

Les acteurs de la Communauté auront, grâce au Libroscope, une vue plus synthétique d’éventuelles opportunités dans le Libre ainsi que des besoins des organisations utilisatrices. Ils pourront ainsi déterminer les domaines où le Libre est à maturité et les domaines qui ne sont soit pas totalement, soit pas correctement couverts par les logiciels libres.

Fonctionnement du site.

On peut distinguer trois types d’intervenants majeurs : les animateurs, les contributeurs et les visiteurs.

Les animateurs.

Ils ont pour but de rendre le site vivant, de veiller à suivre une ligne éditoriale cohérente, assurent la modération des articles et des messages, coordonnent la rédaction d’articles, gèrent l’administration du site. Ils ont un rôle de communication non négligeable à effectuer pour provoquer les contributions de toutes parts.

Les contributeurs.

Ce sont des personnes qui, identifiés grâce à un login et un mot de passe, proposent des articles liés au marché du Libre qui seront validés par les animateurs. Ces contributeurs ne doivent pas être anonymes dans la mesure du possible, afin que l’équipe d’animateurs puisse vérifier leurs dires.

Les visiteurs.

Ils ont la possibilité de réagir aux différents articles proposés. Ils peuvent être anonymes. Dans la mesure du possible, ils seront encouragés à devenir contributeurs.

Charte éditoriale [1].

De grands principes doivent être édictés, afin que les visiteurs du sites ainsi que les contributeurs potentiels puissent savoir comment nous gérons le site. Ces principes seront nos guides lors de la modération des articles, tout comme la ligne éditoriale.

Les problèmes de propriété intellectuelle et de licences des différents articles doivent être encadrés par des règles connues de tous les contributeurs.

Toutes les informations doivent être vérifiées, ou au moins vérifiables, dans la mesure du possible.

Les moyens techniques.

Adresse du site.

De ce côté-là, c’est l’abondance... Libroscope.(com|net|org) sont réservés. Mais ces adresses devraient pointer à terme vers http://libroscope.vocale.org, une fois que Vocale aura défini clairement ses champs d’investigation et ses limites.

Hébergement.

Nous allons chercher une solution peu onéreuse pour permettre au Libroscope d’être présent sur le Web à tout instant et avec des temps de réponse convenables...

SPIP.

SPIP s’avère être l’outil de publication d’articles pour Internet presque idéal au niveau fonctionnel au regards de nos besoins pour Libroscope. Dans l’absolu, il faudrait qu’il puisse générer des articles à des formats imprimables, comme PDF ou PostScript, afin de permettre aux visiteurs de bénéficier de documents imprimables digne de ce nom.
Par chance, SPIP est un logiciel libre, donc nous allons avoir à faire au code...

Un travail de personnalisation (création de squelettes) devra être réalisé pour nous forger une identité visuelle.

Divers.

Appareils photos numériques et MiniDisc enregistreurs sont les outils de journalistes modernes. Dans un premier temps, nous nous contenterons sûrement de papier/crayon... et demanderons si d’éventuels photos peuvent être mises à notre disposition.

Conclusion.

Un des objectifs est d’entretenir une dynamique d’information autour du marché du Libre, de rendre plus visible ce fourmillement, et plus accessible, aider les différents acteurs à en comprendre les enjeux et à en dépasser les limites actuelles. Le site se situe dans une logique coopérative gagnant/gagnant, et se trouve donc en totale adéquation avec la philosophie du Libre.
Bien entendu, ce site ne pourra en aucun cas être exhaustif et devrait monter en charge progressivement. Il convient donc d’être modestes, sans pour autant oublier d’être ambitieux.

Tout reste à faire, mais là n’est-il pas l’intérêt ?

À propos de ce document :
- vous pouvez le télécharger au format PDF

[1Consulter le document spécifique ici

forum