Accueil Libroscope

Gestion de la créativité

Comment gérer un projet à « sources ouvertes » ?

Tout ce que vous avez voulu savoir sans jamais oser le demander sur la gestion d’un projet à source ouvertes.
–  2 août 2002, par Raphaël Rousseau, Julien Tayon  –

Voulez-vous faire du logiciel libre ou publier des logiciels sous licence libre ? Les nouveaux venus, faute de documents à même de les aider, ne voient souvent pas la différence.
Ce document, que nous n’allons pas réécrire parce qu’il est très bien fait, vous propose des réponses pratiques à la question de comment faire adopter mon logiciel ?
Ce document est disponible ici : http://yukidoke.org/~mako/projects/...
À toutes fins utiles ce document propose une bibliographie impressionnante.
La (...)

De l’or avec les méthodes du libre

Lorsque les méthodes du libre valent leur poids en or
–  4 septembre 2002, par Julien Tayon  –

Le slogan du Libroscope est "prenez et utilisez du logiciel libre gratuitement, et il restera du logiciel ; adoptez les méthodes du libre et vous aurez déjà des résultats étonnants".
Cet article raconte comment le propriétaire d’une mine d’or a fait appel à un concours à la mode des projets logiciels libres pour trouver un filon.
http://www.fastcompany.com/online/5...
C’est un exemple frappant de la manière dont les méthodes libres peuvent trouver usage hors des limites de l’ingénierie logicielle. (...)

L’innovation propre aux logiciels libres est elle généralisable ?

Un mémoire de M. Franciszek Siedlok
–  29 novembre 2002, par Julien Tayon  –

Le logiciel libre est une énigme pour les paradigmes de management traditionnel :
ils échappent à la Loi de Brooks,
les ressources ne sont pas gérées de manière centralisée,
ces projets réussissent à innover en rendant publiques toutes leurs informations.
Après une comparaison entre les Nouveaux Modèles de Développement (de produits) de l’économie traditionnelle et du logiciel libre, Franciszek Siedlok nous pose la question les méthodes utilisées dans le logiciel libre pour innover sont-elles (...)

Libre academy : statut ou compétence ?

Le libre en société.
–  13 juin 2005, par Julien Tayon, Antoine Pitrou  –

Ce qui fait notre valeur en société, est-ce qui nous sommes ou ce que nous faisons ? Ou bien, pour poser la question autrement : préférez-vous les humoristes ou les gens qui vous font rire ?
Savoir être ou savoir faire ? Telle est la question.
Dans le monde prétendument rationnel de l’entreprise commerciale, on rémunère des informaticiens sur la base de leur diplôme et de leurs années d’expérience sur une « technologie » tout en sachant que la compétence est indépendante de ces deux facteurs.
Dans le (...)

Logique d’innovation et logiciel libre.

–  10 octobre 2002, par Julien Tayon  –

Vous aimez chanter, vous n’appréciez pas la discipline ou le genre enseigné dans un conservatoire de musique, que faites vous ?
Vous lancez votre propre groupe !
Votre passion est de faire des logiciels, vous n’aimez pas les contraintes de l’entreprise pour faire du logiciel, que faites-vous ?
Vous lancez votre propre projet logiciel libre !
L’innovation est avant tout une histoire de déviance : si l’innovation était la norme -dans les entreprises notamment- ces dernières ne chercheraient pas (...)

Stratégie des entreprises dont l’activité est basée sur la connaissance.

–  3 juillet 2002, par Julien Tayon  –

Avec l’autorisation de l’auteur, nous vous proposons cet article présentant une réflexion sur la stratégie des entreprises dont l’activité est basée intensivement sur la connaissance.
À partir de 1992, les sociétés basant leur valeur-ajoutée sur la production de services personnalisés représentaient déjà 1/3 du PNB généré par les entreprises dans les pays de l’OCDE [1]. La personnalisation nécessite la réalisation de nouveaux produits à chaque transaction, car ils doivent être adaptés au client. Ainsi (...)